Actualités

haut de la page

La Poste met en place un service de collecte des capsules Nespresso usagées

Les capsules Nespresso, point clef de Nespresso


Après une période de test effectuée en juin dernier dans le 7ème et le 15ème arrondissement de Paris, le groupe La Poste et Nespresso se sont associés pour mettre en place dans la capitale un service de collecte en entreprise des capsules usagées. Bien que ne concernant uniquement les entreprises, ce service est très proche du partenariat en Suisse entre La Poste Suisse et Nespresso autour du programme « recycling at home ». En effet, un service de collecte à domicile existe depuis 2011 dans le pays helvétique.

Depuis le 20 novembre, plus de 2000 entreprises peuvent profiter de ce service. Des sacs de collecte seront mis à disposition de ces professionnels. Le facteur de la Poste viendra alors chercher les sacs contenant les capsules utilisées. Un pré-requis est néanmoins demandé : consommer un minimum de 500 cafés Nespresso par mois, ce qui fait environ 20 cafés par jour travaillé. S’il s’avère concluant, ce partenariat pourrait s’étendre par la suite à d’autres départements et villes.

Les capsules collectées sont acheminées dans un centre de traitement situé dans la banlieue parisienne. Dans ce lieu appelé Coved, à Rungis, les capsules subissent un processus bien rodé. Le marc de café est séparé de l’aluminium pour être utilisé comme compost dans la filière agricole. Quant à l’aluminium, il est broyé et fondu en lingot pour être réutilisé. Nespresso utilise ce matériau pour protéger les saveurs et les arômes de ces grands crus. Avec un autre type de métal, l’oxygène, la lumière ou l’humidité pourraient affecter la qualité du café. Ce sont autant de raisons qui attirent l'attention sur les précieuses capsules...